maison mitoyenne

bruits de voisinage dans  maisons mitoyennes et maison jumelées


Cette page traite principalement de la question du bruit aérien.

bruit des voisinage dans des maison mitoyennes et maison jumelées



L'isolation acoustique n'existe pas, mais il existe une isolation acoustique à une certaine fréquence et à un certain angle d'incidence.


L'angle d'incidence n'est pas important ici (sauf si la source est vraiment proche des murs) car dans ces situations, nous avons affaire à une incidence bilatérale.


Sans tenir compte de la coïncidence (et si les parois de la cavité ont des fréquences de résonance masse-ressort-masse), nous pouvons affirmer que l'isolation acoustique augmente avec l'augmentation de la fréquence du son incident.



pression sonore vs perception du bruit


À première vue, il ne semble pas si grave qu'un mur isole moins bien les sons à basse fréquence, car nous, les humains, entendons moins bien les sons à basse fréquence. Cependant, les sons à basse fréquence posent généralement le plus gros problème, car une fois que nous pouvons percevoir un son à basse fréquence, nous sommes extrêmement sensibles à l'augmentation du volume de ce type de son. Alors qu'un sonomètre indiquerait quelques dB de plus, pour nos oreilles humaines, c'est comme si le voisin avait tourné le bouton du volume d'un ou deux tours vers la droite.




importance du spectre de la source


La façon dont nous traitons les bruits de voisinage dépend en partie du bruit qui nous dérange. Si le voisin est un fan de musique des années 70, le bruit à basse fréquence ne sera pas un gros problème. Si le voisin est un fan de rythmes endiablés, nous nous attachons à traiter la composante basse fréquence.



Pour que le texte reste suffisamment léger, je vais travailler avec des indications à un seul chiffre, de sorte que l'information spectrale soit perdue.



maisons mitoyennes et les normes acoustiques


Pour répondre aux normes acoustiques en vigueur, les maisons mitoyennes sont construites comme s'il s'agissait de maisons individuelles.


Du point de vue de la stabilité, les maisons sont complètement indépendantes l'une de l'autre. Grâce à l'utilisation de murs creux sans ancrage et de dalles de plancher séparées, les maisons n'ont aucun contact entre elles = une coupure acoustique de la base de fondation au toit. 


S'isoler du bruit des voisins dans une maison mitoyenne

maison mitoyennes et isolation phonique dans un context de rénovation.


Les maisons mitoyennes existantes sont presque toujours connectées les unes des autres. 


En plus, il y a souvent des escaliers, des tuyaux, des installations sanitaires, des cuisines et d'autres éléments vibrants qui sont  fixés aux mur mitoyen. Ce ne pose pas des grands problèmes acoustiques dans le cas d'un mur creux sans ancrages , mais dans la pluspart  des maisons mitoyennes existantes, ce sont souvent des mur mitoyen simples.


L'intuition dit "on résout tout avec un contre-cloison".


Un contre-cloison qui tient compte des caractéristiques spectrales de la source (par exemple, une large cavité pour les battements de pompe) contre le mur commun permettra toujours d'obtenir des gains d'isolation acoustique.


Mais l'ampleur exacte de l'amélioration dépend de l'importance de la transmission des sons latéraux.


Si la cloison est plus lourde que 400 kg/m², dans la plupart des cas, l'installation d'une fausse cloison contre le mur commun sera suffisante si l'on vise un confort acoustique normal en ce qui concerne les bruits aériens. Avec un confort acoustique normal, statistiquement 70% des résidents devraient être satisfaits.


Si nous voulons augmenter le confort acoustique avec une cloison dont le poids est supérieur à 400 kg/m², nous devons également installer des murs de rétention sur les murs adjacents. Si le confort acoustique est amélioré, statistiquement 90% des résidents devraient être satisfaits.


D'après mon expérience, les personnes qui se plaignent du bruit des voisins et qui font réaliser des travaux par un entrepreneur ne sont pas satisfaites du confort acoustique normal.


transmission du bruit aérien et transmission latérale


Il existe 13 voies de transmission des bruits aériens entre deux pièces adjacentes : une voie directe à travers le mur commun et 12 voies latérales.



    transmission latérale du bruit

    Dans le dessin adjacent, nous pouvons voir le nœud de construction mur/plancher commun.


    Il existe 4 voies de transmission pour le bruit aérien entre les 2 pièces adjacentes via ce nœud :


    1. transmission directe à travers du mur mitoyen
    2. voie latérale mur mitoyen (salle d' émission) - sol (salle de réception)
    3. voie latérale sol (salle d'émission) - mur mitoyen (salle de réception)
    4. voie latérale mur-mur


    Le contre-cloison représenté sur le dessin ne concerne que les routes 1 et 3. Les routes 2 et 4 restent non traitées.


    situation avec beaucoup de tranmission latérale


     mur mitoyen simple avec un masse superficielle inérieure à  390 kg/m²

    mur mitoyen double avec encrage

    sols légèrs

    ...

    bruit de voisinage
    bruit de voisinage

    Solution: mettre la source dans une boîte dans la bôite.


    Le principe de la boite dans la boite l’idée va créer une nouvelle enveloppe à l’intérieur d’une pièce existante. L'enveloppe sera entièrement indépendante de la structure existante. les seuls liens entre les boîtes sont à travers des plots et suspentes antivibratiles.


    La création d’une boîte désolidarisée évitera la propagation des bruits et des vibrations de dedans vers dehors des 2 bôites.

    boîte dans la bôite

    sol flottant

    contre-cloisson acoustique

    plafond insonorisé

    Malheureusement, la source sonore n'est pas dans notre propre maison et les voisins ne sont pas désireux d'effectuer des travaux d'isolation phonique. Dans ce cas nous sommes contraints de limiter le rayonnement du son dans les chambres de réception. Pour des raisons de budget, nous nous limitons généralement aux chambres à coucher.


    Mesures visant à réduire le rayonnement sonore dans l'habitation :


    • contre-cloison insonorisant contre le mur mitoyen et si nécessaire contre les murs latéraux)
    • si nécessaire un plafond insonorisant

    contre cloison insonorisant


    • désolidarisation
    • choix des panneaux
    • eventuellement une membrane acoustique
    • absorbeur acoustique dans le vide
    • sceller les fuites sonores

    La rénovation acoustique est une chasse constante aux fuites et aux lacunes sonores.

    suspente acoustique

    EP700+Sylomer 30



    support antivibratile

    EP 500 S35



    support antivibratile EP 500

    EP 500 



    bandes acoustique en caoutchouc

    bandes acoustiques autocollantes pour désolidariser le profils métalliques


    caoutchouc autocollant 3 mm d'épaisseur

    rouleau 20 lm x 5 cm



    plafond  insonorisant


    • désolidarisation
    • choix des plaques
    • membrane acousique
    • absorbeur dans le vide
    • sceller les fuites acoustiques

    classification de notre gamma selon méthode de fixation

    classifcation de notre gamma selon élastomère