comment réaliser une contre-cloison insonorisante

Comment réaliser une contre-cloison insonorisante ?

Les paramètres importants pour la conception d'une contre-cloison à haute performance acoustique sont les suivants :


  • la profondeur de la cavité
  • La rigidité à la flexion et la masse superficielle des plaques
  • Le découplage des :
    • Profilés de sol métalliques horizontaux
    • Les profilés métalliques horizontaux de plafond
    • Les profilés métalliques verticaux (mur commun et murs latéraux)
  • Remplissage de la cavité avec un absorbeur de bruit comme la laine minérale


Les paramètres ci-dessus ont un impact important sur les voies de transmission du son direct à travers la pré-muraille insonorisante.



Paramètres qui déterminent la transmission à trois chambres

  • Profondeur de la cavité
  • Matériau qui absorbe le bruit dans la cavité (par exemple laine minérale)



Paramètre qui déterminent la transmission structurelle

  • Découplage de la contre-cloison
désolidarisation du sol

désolidariser la contre-cloison du sol

désolidarisation du mur en maçonnerie

désolidariser la contre-cloison du mur de base

désolidarisation des murs latéraux

désolidariser la contre-cloison des murs latéraux/plafond

Paramètres qui déterminent la transmission masse/ressort/masse

  • Profondeur de la cavité
  • Masse superficielle du matériau du panneau

Quel gain global d'isolation aux bruits aériens* peut-on obtenir avec une contre-cloison insonorisante ?


* exprimé en valeur unique



Il convient ici de faire la distinction entre l'amélioration de l'isolation acoustique directe ou l'amélioration de l'indice d'affaiblissement acoustique pondéré (∆Rw) et la différence de niveau de pression acoustique normalisée (amélioration duDnT,w ) dans un bâtiment spécifique.


L'isolation directe aux bruits aériens ne tient pas compte de la transmission des bruits latéraux et les voies parasites. L'isolation globale des bruits aériens entre deux pièces dans un bâtiment spécifique prend en compte toutes les voies de transmission.

Le ∆Rw ou l'amélioration de l'indice d'affaiblissement acoustique ponderé due à la contre-cloison à travers la paroi commune dépend de:


  • La place de la résonance de masse/ressort/masse dans le spectre
    • Plus la fréquence de résonance du MVM est basse, plus le gain d'isolation acoustique directe est élevé.
  • La quantité de matériau absorbant le son dans la cavité
  • La masse superficielle des plaques
  • La fréquence limite des plaques
  • La qualité du découplage structurel entre la prémur et le mur de base
  • Le nombre de fuites acoustiques dans la pré-couche. A prendre en compte:
    • Les prises et interrupteurs encastrés
    • Pénétrations par des tuyaux
  • La qualité de l'exécution
  • L'indice d'affaiblissement acoustique de la paroi de base, principalement déterminé par sa masse surfacique
    • Plus le mur de base est acoustiquement faible, plus le gain sera important
      • Par conséquent, si un fournisseur souhaite afficher un gain important en matière d'isolation acoustique directe, il est préférable de faire tester son pré-mur en combinaison avec un mur de base faible, tel qu'un mur en béton cellulaire ou en blocs de gypse non enduits.

La part du gain d'isolation acoustique directe obtenu dans le laboratoire acoustique qui subsiste dans la pratique dépend d'une série de facteurs, dont les plus importants sont :


  • La qualité du découplage structurel entre la pré-cloison et les éléments de construction plus lourds tels que :
    • La dalle de plancher
    • Le plafond
    • Les deux murs latéraux
  • La présence d'un bruit périphérique. Les classiques sont ici :
    • Conduits de ventilation allant de la pièce émettrice à la pièce réceptrice, sans registre acoustique entre les deux.
    • Un radiateur dans la pièce d'émission et un radiateur dans la pièce de réception desservis par le même tuyau aquifère.
  • La surface du mur mitoyen, des murs latéraux, du sol et du plafond du côté récepteur.
  • Le type de nœuds du bâtiment (T ou + )
  • La masse surfacique (kg/m²) des murs latéraux, de la dalle de plancher et du plafond du côté de l'émission (voisins proches).
  • L'indice d'affaiblissement acoustique des murs latéraux, de la dalle de plancher et du plafond du côté de l'émission (voisins proches).
  • La masse surfacique (kg/m²) des murs latéraux, de la dalle et du plafond du côté de la réception.
  • L'indice d'affaiblissement acoustique des murs latéraux, de la dalle et du plafond du côté récepteur.




Transmission latérale


transmission latérale

Dans la pièce de réception, le bruit produit dans la pièce d'émission peut rayonner :


  • du mur mitoyen
  • du mur latéral gauche
  • du mur latéral droit
  • du sol
  • du plafond


En l'absence d'une contre-cloison insonorisante, le rayonnement du mur mitoyen sera presque toujours dominant.


Assimilons le mur mitoyen à un "crieur".


Nous pouvons assimiler chacun des éléments latéraux à un ensemble de paramètres :


  • Soit un "chuchoteur" = pratiquement aucun rayonnement de son flanquant
  • Soit un "orateur ordinaire" = un petit rayonnement de bruit de flanc
  • soit un "haut-parleur" = beaucoup de bruits parasites.


Plusieurs chuchoteurs peuvent être considérés ensemble comme un "locuteur ordinaire", plusieurs "locuteurs ordinaires" comme un "haut-parleur" et plusieurs "haut parleurs" comme un "crieur".


Grâce à la contre-cloison insonorisante, nous pouvons transformer le mur mitoyen d'un "crieur" en un "chuchoteur".


Après cette intervention, le rayannement par les voies latérales devient plus important. Mieux nous isolons acoustiquement le mur mitoyen, plus le rayonnement par les éléments latéraux devient dominant.


Si l'un des éléments latéraux de la pièce est considéré comme un "haut-parleur" ou si plusieurs éléments peuvent être considérés comme des "orateurs ordinaires", les occupants risquent de ne pas être satisfaits de l'intervention.



Dans les cas où la transmission des bruits latéraux est élevée, nous devrions :


  • Traiter plusieus éléments latéreaux (murs/plafon) = semi box-in-box
  • Traiter presque toujours tout les "haut-parleurs"
  • Les "les orateurs ordinaires" sont parfois laissés sans traitement dans une première phase (nous pouvons toujours les traiter dans une phase ultérieure si les résidents ne sont toujours pas satisfaits des interventions), mais parfois les conditions limites signifient que nous ne pouvons tout simplement pas traiter quelques "orateurs ordinaires"
  • les chuchoteurs ne sont pas traités
    • Les sols sont rarement, voire jamais, traités car il s'agit d'une mesure trop radicale (les portes, les appuis de fenêtre, la cuisine, les escaliers,... doivent parfois être modifiés)
  • Traiter si nécessaire tous les éléments latéraux = boîte dans la boîte
flankerende geluidsoverdracht

Nœud constructif mur mitoyen / plancher


La contre-cloison inonorisante à un impact positif sur le rayonnement par:


  • la voie directe
  • la voie latérale plancher chambre d'émission / mur mitoyern chambre de réception



La contre-cloison n'a aucun impact sur les voies latérales:


  • plancher chambre d'émission / plancher chambre de réception
  • mur mitoyen chambre d'émission / plancher chambre de réception

L'importance d'un niveau de bruit de fond suffisamment élevé


Parfois une  maison est si silencieuse qu'on peut entendre une horloge qui fait tic-tac.


Même le niveau d'isolation acoustique le plus élevé possible ne peut jamais empêcher tous les bruits d'entrer.



Quel niveau de bruit de fond est nécessaire pour rendre un bruit perturbateur inaudible?


Les paramètres sont les suivants :


  • Quelle est la qualité de l'isolation aux bruits aériens entre les deux pièces?
  • Quel est le niveau sonore du bruit de fond ?
  • Quelle est la qualité de l'audition de l'auditeur ?



Une annexe de la norme acoustique belge actuelle pour les bâtiments résidentiels tente de montrer dans le tableau G1 quelle est l'évaluation subjective de l'isolation aux bruits aériens entre deux pièces.


La voix humaine a été choisie comme source sonore dans la pièce d'émission


  • Parole normale = 60 à 65 dB à 1 m de distance de l'orateur
  • Parole forte = 70 dB à 1 m de distance de l'orateur

Isolement acoustique standardisé pondéré A de 55 dB


          DnT,w + C = DA


La lettre A signifie que le décibel est pondéré pour tenir compte de la différence de sensibilité de l’oreille à chaque fréquence. Elle atténue les basses fréquences.

Le  DA 55 dB correspond aux exigences actuelles de la classe de confort acoustique C (la classe la plus basse).


Avec un DA de 55 dB, 70 % des habitants d'un appartement nouvellement construit devraient être satisfaits du confort acoustique. Ce niveau d'isolation acoustique est insuffisant pour répondre aux exigences de confort acoustique normal dans les maisons mitoyennes nouvellement construites, conformément à la norme acoustique précédente.


type de parole humaine

bruit de fond 20 dB 

bruit de fond 25 dB 

bruit de fond 30 dB 

parole normale

audible

en grande partie inintelligible

partiellement audible

inintelligible

à peine audible

parole forte

partiellement intelligible

audible

en grande partie intelligible

partiellement audible

inintelligible

Un niveau de bruit de fond de 20 dB est incroyablement silencieux.

Un niveau de bruit de fond de 30 dB est très silencieux

Isolement acoustique standardisé pondéré A de 60 dB


          DnT,w + C = DA


La lettre A signifie que le décibel est pondéré pour tenir compte de la différence de sensibilité de l’oreille à chaque fréquence. Elle atténue les basses fréquences.

Le  DA60 dB correspond aux exigences actuelles de la classe de confort acoustique B.


Avec un DA de 60 dB, 70 % des occupants d'une maison mitoyenne nouvellement construite et 90 % des occupants d'un appartement nouvellement construit devraient être satisfaits du confort acoustique.


type de parole humaine

bruit de fond 20 dB 

bruit de fond 25 dB 

bruit de fond 30 dB 

parole normale

partiellement audible

inintelligible

à peine audible

quasi inaudible

parole forte

audible

en grande partie inintelligible

partiellement audible

inintelligible

à peine audible

Les détails de conception déterminent les gains d'isolation acoustique réalisables


L'isolation acoustique est déterminée par les éléments les plus faibles.


Par conséquent, outre une conception correcte, les détails d'exécution sont également importants et l'entrepreneur doit s'assurer:


  • Que le découplage du pré-mur est complet en utilisant des matériaux de découplage appropriés 
  • que des raccordements des plinthes aux murs en maçonnerie, au sol et au plafond, où les ponts acoustiques sont évités en laissant un espace et en remplissant cet espace avec un mastic flexible et non avec du plâtre.
  • Que les plinthes  ne créent pas un contact dur entre le mur en maçonnerie et le sol
  • Que les  les fuites sonores sont évitées



Objets lourds


Lorsque des objets lourds doivent être fixés à la contre-cloison, nous ne remplaçons pas les plaques de plâtre ou les plaques fibre-gypse par des plaques OSB, mais nous utilisons les plaques Gyproc Habito. La fréquence limite des panneaux dérivés du bois est inférieure à celle des plaques de plâtre ou des panneaux de fibres de plâtre.



Prises de courant


Il est préférable que le mur d'ossature ne contienne pas de prises de courant.


Si des prises de courant sont nécessaires, il est préférable d'opter pour des prises de courant en saillie.



prise de courant en saillie

Si des prises de courant doivent être intégrées dans la contre-cloison acoustique, il existe des boîtes murales étanches sur le marché ou des boîtes murales standard qui peuvent être rendues plus étanches et lourdes avec ce que l'on appelle en anglais des "putty pads".

putty pad
prise de courant étanche

Optimiser l'isolation phonique: remplissage de vide d'une contre-cloison désolidarisée



Une cavité vide entre deux cloisons parallèles agira comme une caisse de résonance, entraînant un affaiblissement significatif de l'isolation acoustique.


Le matériau absorbant supprime les ondes stationnaires dans la cavité, qui ont un impact négatif sur l'isolation acoustique dans les hautes fréquences.


Les premiers centimètres du matériau absorbant offrent le plus grand gain d'isolation acoustique. La performance acoustique de la cavité murale s'améliore avec chaque centimètre supplémentaire appliqué. Plus il y a de matériau d'absorption dans la cavité, mieux c'est, mais le matériau d'absorption ne doit pas avoir un effet de raidissement = pas d'entassement de 12 cm dans une cavité de 10 cm.


Le type de remplissage de la cavité n'est pas si important. Qu'il s'agisse de laine de verre, de laine de roche, de cellulose, de laine de lin, de coton recyclé ou de panneaux souples en laine de bois, cela n'a pas vraiment d'importance.


Dans le commerce, ils essaient souvent de vendre de la mousse floquée coûteuse qui n'offre aucune valeur ajoutée acoustique dans une cavité par rapport à la laine de verre beaucoup moins chère (les plaques rigides de laine de verre de 5 cm coûtent environ 2,5 €/m²).

Optimiser l'isolation acoustique de la contre-cloison: les plaques


Les plaques doivent être lourd et pliable.


Le matériau de la feuille le plus approprié :


  • Plaque de plâtre de 12,5 mm et de préférence les plaques à haute densité (Gyproc Soundblock, Knauf Soundshield,...)
  • Plaque fibres gypse de 10 mm (par exemple Fermacell)


Prévoyez toujours une double couche de panneaux installés en biais.

Nous utilisons les matériaux suivants :


  • Plaques
    • Plaques fibre-gypse fermacell 12,5 mm à bords droits (le peintre doit les recouvrir d'un enduit fin), plaques Gyproc Soundblock ou plaques Gyproc Habito


  • Vis et chevilles
    • Vis Gyproc Tec pour fixer les EP 400 + Sylomer et EP 700 + Sylomer aux profilés verticaux MSV-50
    • Vis Reca Tec (10 mm) pour fixer les profils de sol horizontaux à l'EP 500 S35
    • Vis et chevilles pour fixer l'EP 500 S35 au solselon le type de sol porteur
    • Vis et chevilles pour fixer l'EP 700+Sylomer ou l'EP 400+Sylomer au mur de base sous-jacent
      • En fonction du type de mur de bas
    • Vis et chevilles pour les rondelles acoutiques des profilés verticaux contre les murs latéraux
      • En fonction du type de mur latéral


  • Pour la première couche de plaques
    • Si plaques Fermacell, vis de montage rapide Fermacell avec pointe pointe de perçage 3,9 x 30 mm
    • S iplaques Soundblock/Habito vis Gyproc haute performance 25 mm
  • Pour la deuxième couche de plaques
    • Si plaques Fermacell vis de montage rapide fermacell avec pointe de perçage 3,9 x 40 mm
    • Si plaques Soundblock/Habito Vis haute performance Gyproc 35 mm



  • Si plaques fermacell colle à joint
    • Pour la deuxième couche de plaques fermacell


  • Remplissage de cavité absorbant le son
    • Isover Partywall entre les profils MSV-50
    • Isover Partywall entre les profilés MSV-50 et le mur de base
    • Isover Partywall si la conre cloison a une épaisseur de 6,5 cm


  • Joint d'étanchéité flexible pour remplir l'espace périmétrique autour des panneaux
    • Joint d'étanchéité acoustique de Green Glue



Contre-cloisons avec une épaisseur de 8,5 cm et plus


  • Profilés métalliques
    • Profilés verticaux Gyproc MSV-50
    • Profilés Gyproc horizontaux MSH-50
  • Pour désolidariser le profilé de sol horizontal
    • EP 500 S35
  • Pour désolidariser le profilé de plafond horizontal
    • Caoutchouc autocollant de 10 mm et acoustic washers
  • Pour désolidariser les profilés verticaux montés contre les murs latéraux
    • Caoutchouc autocollant de 10 mm et acoustic washers
  • Support des profilés verticaux contre le mur de base
    • EP 400 + Sylomer pour les fausses parois de 11,5 cm et plus
    • EP 700 + Sylomer pour les fausses parois de 8,5 cm
EP 400 + Sylomer wandbeugel

support mural EP 400 + Sylomer

EP 700 + Sylomer wandbeugel

support mural EP 700 + Sylomer

Contre-cloison de 6,5 cm


  • Profilés métaliques
    • Profilés verticaux Plagyp PC60/27
    • Profilés de rive horizontaux Plagyp PU27/48
  • Pour désolidariser les profilés horizontaux
    • Caoutchouc autocollant 10 mm + acoustic washers
    • Pads en sylomère + acoustic washers
  • Support mural pour les profilés PC60/27
    • EP 700 + Sylomer
support muralEP 700 + Sylomer